La France des pouvoirs

Nos émissions
La France des pouvoirs

Changement à la présidence du Fonds pour l’insertion des handicapés dans la fonction publique

Mathieu Larnaudie : “L’ENA n'est pas une usine de robots stéréotypés”

5b111f58d3faf.png Emmanuel Macron, Gaspard Gantzer, Mathias Vicherat, Sybile Veil ou encore Amélie Verdier : le millésime de la promotion Léopold Sédar Senghor de l'ENA (2002 2004) est-il unique ? “Difficile à dire, mais il l'est empiriquement, ne serait-ce que par le nombre de personnages que l'on a vu émerger presque d'un bloc au sommet de l'État”, estime Mathieu Larnaudie, invité de cet entretien de La France des pouvoirs et auteur de l'ouvrage Les Jeunes Gens (éditions Grasset), une enquête fouillée sur la promotion du président de la République. L'occasion aussi pour l'auteur de remettre en cause les critiques à l'encontre de l’École nationale d’administration.

Partager cet article

Autres épisodes de l'émission

07h09 | jeudi 20 décembre 2018

L’énarque qui veut dissiper “l’illusion méritocratique”

Toutes les émissions
Afficher plus d'émissions
Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×