2 min
2 min

Pas de dysfonctionnement majeur dans l’enquête du PNF sur l’“affaire des écoutes”, selon une inspection

Selon un rapport d’inspection publié le 15 septembre, l’exploitation par le parquet national financier (PNF) des relevés téléphoniques détaillés (“fadettes”) de plusieurs ténors du barreau n’a pas exposé “excessivement la vie privée ou le secret professionnel” de ces avocats, parmi lesquels figurait Éric Dupond-Moretti, devenu depuis garde des Sceaux.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×