3 min
3 min

Le report du second tour des élections municipales divise les constitutionnalistes

La loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19 a acté le report, au plus tard au mois de juin, du second tour des élections municipales dans les communes où le premier tour du scrutin n’a pas été décisif. Si un consensus politique et parlementaire s’est rapidement dégagé sur le sujet, ce ne fut pas le cas parmi les professeurs de droit. 

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×