6 min
6 min

Le “cloud” souverain est mort, vive le “cloud” de confiance !

Après le fiasco des clouds souverains Cloudwatt et Numergy, le gouvernement reprend le flambeau de la souveraineté mais en faisant appel, cette fois, à des prestataires existants. Une réponse à la prédominance des géants américains du numérique et aux inquiétudes soulevées par le Cloud Act.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×