3 min
3 min

Laurent Saint-Martin : “Un après-crise, ce n’est pas le n’importe quoi budgétaire”

Alors que le deuxième projet de loi de finances rectificative pour 2020 a été adopté en première lecture par les députés vendredi 17 avril, le rapporteur général du budget de l’Assemblée nationale, Laurent Saint-Martin, revient sur les conséquences à long terme de la crise sur les finances publiques. À la dette d’aujourd’hui, “la réponse ne sera pas une hausse de la fiscalité”, explique le député LREM . 

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×