3 min
3 min

L’Algérie veut féminiser davantage son armée

Une première promotion de 60 cadettes vient de faire son entrée dans l’un des 9 établissements de formation de l’élite militaire algérienne, dépendants du ministère de la Défense. Les diplômées poursuivront plus tard des carrières d’officiers et de sous-officiers. 

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×