Intériale

2 min

La vocation d’Intériale : accompagner encore et toujours nos adhérents face aux mutations de la fonction publique

Développement accéléré de l’intelligence artificielle, loi de transformation de la fonction publique favorisant le recours accru aux contractuels ou à la mobilité entre les différents versants, départs massifs en retraite du fait de la démographie des agents : la fonction publique connaît de profondes transformations qui impactent déjà le cadre de travail des agents, les modes de fonctionnement du service public et le contenu du service rendu aux usagers.

Partager

Cette révolution silencieuse doit inciter des organismes mutualistes comme le nôtre à accompagner les agents et les décideurs des administrations publiques, pour que ces réformes s’accomplissent sans conséquence sur leur santé.  
Bien plus qu’un simple organisme de remboursement de prestations santé et prévoyance, la mutuelle Intériale entend accroître ses missions d’accompagnement des adhérents, pour un suivi plus personnalisé. 
Notre accompagnement passe par une observation fine, précise et évaluée dans la durée de la perception de l’état de santé et des attentes de nos adhérents en matière de santé. C’est l’action que nous conduisons depuis cinq avec nos baromètres santé réalisés en partenariat avec les responsables RH et les services de médecine de prévention des ministères de l’Interieur, de la Justice et des collectivités territoriales.
Notre action de suivi et de soutien des agents publics est déclinée ensuite sur le terrain, dans les services professionnels des agents, avec la mise en œuvre d’actions de prévention santé. C’est le cas depuis de nombreuses années au ministère de l’Intérieur avec les « Journées Prévention Santé », issues d’une convention signée avec le Secrétaire général du ministère. Au ministère de la Justice nous accompagnons également les agents en santé dans le cadre d’actions définies avec le secrétariat général du ministère dans la convention de référencement. Au sein des collectivités territoriales, nous avons récemment construit avec l’Assemblée des départements de France un guide numérique des bonnes pratiques en qualité de vie au travail au sein des conseils départementaux de France.
Concernant cette fois l’essor de la digitalisation et de l’intégration croissante de l’intelligence artificielle, là encore, nous avons souhaité accompagner les agents de la fonction publique, en développant avec le Centre des hautes études du ministère de l’Intérieur  (CHEMI)  une formation qui permettra à ces publics de profiter pleinement de la modernité de ces enjeux.
Dernière mutation : l’arrivée d’une nouvelle génération de fonctionnaires dans les cinq prochaines années. Ainsi, les sujets d’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ou encore le sens des missions assignées sont les nouveaux enjeux auxquels doivent faire face les DRH de la fonction publique. Là encore, notre mutuelle est prête à accompagner les décideurs pour permettre l’intégration de ces jeunes générations. Notre partenariat avec La Mutuelle des Etudiants (LMDE) nous a conforté dans notre démarche de développement des bonnes pratiques en matière de dialogue et d’écoute des jeunes élèves fonctionnaires. Elle nous  permet d’ores et déjà de faire bénéficier cette expertise au réseau des écoles de la fonction publique. 
Ainsi nous restons fidèles à notre raison d’être : accompagner nos adhérents à chaque étape de leur vie.

Gilles BACHELIER, Président de la mutuelle Intériale 
 

Articles associés

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×