4 min
4 min

Jean-Robert Jourdan : “Les outils du droit des temps calmes ne sont pas adaptés aux tempêtes”

L’administrateur territorial Jean-Robert Jourdan salue l’engagement des ministères pour traduire dans le droit “les nécessités du temps présent”, mais souligne aussi celle d’adapter le droit au primat de l’action : pourquoi ne pas concevoir, pour les crises sanitaires ou environnementales, un droit pour l’action, conjuguant des orientations politiques nationales et une capacité à faire pour tous ?

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×