4 min
4 min

Fraude fiscale : le gouvernement met ses bons résultats sur le compte de l’exploitation des données

À l’occasion de son bilan annuel sur la lutte contre la fraude fiscale, le gouvernement a insisté sur les avancées permises par le recours au datamining, alors qu’une extension du périmètre d’utilisation de ces techniques, prévue par le projet de loi de finances 2020, suscite certaines réticences. 

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×