2 min
2 min

Feu vert au fichage des opinions politiques en cas d’atteinte à la sûreté de l’État

L’utilisation de 3 fichiers du ministère des forces de l’ordre a été élargie par 3 décrets publiés mi-décembre. Attaqué devant le Conseil d’État, le fichage des opinions politiques et des appartenances syndicales ne porte pas d’atteinte disproportionnée aux libertés, a jugé la plus haute juridiction administrative.

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×