Procès de l'intelligence artificielle

Nos émissions
Procès de l'intelligence artificielle

Quand l'IA était sur le banc des accusés

Charles-Pierre Astolfi : “Il faut avoir une réflexion à long terme sur l'intelligence artificielle”

Interrogé à l'occasion du procès fictif de l'intelligence artificielle, organisé à la cour d'appel de Paris dans le cadre de la Nuit du droit, jeudi 4 octobre, le secrétaire général du Conseil national du numérique (CNNum), Charles-Pierre Astolfi, juge primordial le principe de la loyauté des algorithmes. Ceux ci “ne doivent pas être discriminants pour leurs utilisateurs, ils doivent être explicables, compréhensibles et surtout « auditables » pour comprendre comment ils réfléchissent”, estime-t-il.

Partager cet article

Afficher plus d'émissions

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×