Entretiens publics

Nos émissions
Entretiens publics

Découvrez la social room d'Acteurs publics

Olivier Dussopt : “Les petites villes doivent être davantage prises en compte par les candidats à la présidentielle”

Accès à tous les services publics en 30 minutes, sanctuarisation des dotations ou coup de pouce financier des métropoles : “Nous souhaitons que les petites villes soient mieux et plus souvent prises en compte dans les programmes des candidats à l’élection présidentielle”, a souligné Olivier Dussopt, le député maire socialiste d’Annonay (Ardèche), après la présentation, mardi 14 mars, du manifeste de l’Association des petites villes de France (APVF), qu’il préside. Afin de réduire les déséquilibres entre les métropoles et les territoires périurbains, l’association propose notamment de prélever 1 % des recettes fiscales des métropoles, de le reverser au niveau régional puis de l’affecter in fine “à des projets structurants” dans des villes petites et moyennes. “Nous partons du principe que les métropoles ne pourront pas assurer leur développement sans les territoires qui les environnent”, précise Olivier Dussopt. L’occasion également pour le président socialiste de l’APVF de revenir sur la proposition de François Fillon de supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, notamment dans la fonction publique territoriale. “C’est contraire au principe de libre administration des collectivités et nécessitera une réforme constitutionnelle, affirme t il. Nous resterons extrêmement vigilants [à propos] de cette proposition mais aussi sur le mauvais procès fait aux collectivités et à leurs embauches. Elles répondent à de réels besoins de services publics.”

Partager cet article

Autres épisodes de l'émission

17h02 | lundi 10 juin 2019

Découvrez la social room d'Acteurs publics

Toutes les émissions
Afficher plus d'émissions

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×