Culture-éducation

Nos émissions
Culture-éducation

Cité des sciences et de l’industrie : un “fab lab” pour tout tester !

Un colloque sur la laïcité organisé “pour interpeller la société française”

Un rendez-vous pour que “les hommes et les femmes qui forment la charpente de l’État territorial réfléchissent et interpellent la société française”. C’était l’enjeu du colloque Claude Erignac sur la République laïque, défini par Jean-François Carenco, préfet de Paris et de la région Île-de-France et président de l’Association du corps préfectoral et des hauts fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, qui organisait l’événement, le 15 septembre 2016 à la Sorbonne. La République, “c’est la démocratie plus quelque chose, a-t-il insisté : une route collective pour notre communauté de destins”. Jean-François Carenco intervenait après François Weil, recteur de l’académie de Paris, et avant Catherine Ferrier, préfète du Lot, suivie d’André Laignel, premier vice-président de l’Association des maires de France. “Ne nous voilons pas la face, a martelé ce dernier, (il y a) des tentatives graves de dévoiement.” La laïcité devient “une arme de discrimination religieuse, de division, de rejet alors qu’elle est tout le contraire”, a pointé le maire d’Issoudun. “Il ne suffit pas à la laïcité d’être gravée dans le marbre de notre Constitution pour être comprise, admise et respectée”, a prolongé le président du conseil départemental de Seine-et-Marne, Jean-Jacques Barbaux, qui représentait l’Assemblée des départements de France.

Partager cet article

Autres épisodes de l'émission

15h19 | mercredi 19 décembre 2018

Gilles de Margerie : “Des enjeux de long terme supposent des réponses immédiates”

Toutes les émissions
Afficher plus d'émissions

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×