Sodexo

2 min

Alimentation durable

Comprendre les attentes des différentes parties et communiquer efficacement pour changer durablement les pratiques, deux recommandations parmi celles de l’étude de la chaire RSE d’Audencia Business School.

Partager

Sodexo est partenaire de la chaire RSE d’Audencia Business School depuis 2017. Cette chaire a pour objectif de cocréer des études avec ses partenaires, afin d’améliorer les pratiques RSE des organisations.

Dans ce cadre, une étude a été réalisée pour comprendre les attentes des différentes parties prenantes de Sodexo en matière d’alimentation durable. Le but était également de savoir si les engagements de Sodexo dans ce domaine correspondaient bien aux attentes des citoyens-consommateurs et de ses clients et si ses équipes en cuisine partageaient ses ambitions.

L’étude a été menée dans plusieurs restaurants d’entreprise de la région nantaise.

Cette étude met en avant beaucoup de paradoxes chez les convives et clients en matière d’alimentation durable.

  • Les convives demandent plus d’information concernant l’alimentation durable (provenance des produits, actions mises en place en faveur de la RSE), mais avouent qu’ils consultent peu les informations que nous mettons à leur disposition dans leur restaurant d’entreprise.
  • Les produits locaux, bio, ou issus de l’agriculture raisonnée sont appréciés par les convives, mais ne constituent pas leur principal critère de choix. Ce qui est fondamental pour eux, c’est que le contenu de leur assiette soit bon, de pouvoir bénéficier d’un bon rapport qualité prix et d’une certaine variété, même si parfois, ces aliments proviennent de l’autre bout du monde.
  • Pour les clients : une restauration de qualité est une source de qualité de vie au travail et participe à l’attractivité de la marque employeur de l’organisation. Mais cela engendre également un coût. Bénéficier d’une restauration variée, équilibrée, renouvelée avec un rapport qualité-prix défiant toute concurrence est un avantage social conséquent pour les collaborateurs. Et cet avantage est bien perçu par les clients.

La communication se révèle être un vrai défi pour les convives, dont le degré d’engagement pour une alimentation durable est très variable. Comment trouver les bons messages, au travers des bons vecteurs, au bon moment, auprès de citoyens consommateurs saturés d’information ?

Cette étude a également révélé le rôle essentiel que peuvent jouer les équipes de Sodexo, qui font la cuisine dans les restaurants d’entreprise et qui sont en grande majorité en contact avec les convives, au moment du repas. Leur niveau d’appropriation et leur pratique en matière d’alimentation durable sont, comme pour nos convives, très variables. Il est donc indispensable de les sensibiliser et de les éduquer pour leur permettre de jouer ce rôle essentiel sur la transmission des informations quant à la qualité des produits, leur origine, la manière dont ils ont été cuisinés.

La clé d’une communication réussie s’attachera à éviter toute injonction culpabilisante. Changer de comportement demande du temps et beaucoup de pédagogie, auprès de toutes les parties prenantes engagées !

Voir l'étude

Vidéos associées

Articles associés

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×