Partager

Editeur leader de logiciels spécialisé dans la gestion de données, Informatica favorise et accélère la transformation digitale basée sur les données. Informatica permet aux organisations d’exploiter le potentiel de leurs données pour devenir plus agiles, accélérer leur développement et mettre au point les solutions et services innovants.

De l’intégration, en passant par la mise en qualité, la gouvernance, l’anonymisation des données sensibles, le big data ou l’intelligence artificielle appliquée aux données, Informatica, avec ses 7 000 clients dans le monde, est le leader des solutions de gestion de données.

2 min

Trois étapes pour créer un programme de gouvernance des données avec le Big Data

Les collectivités n’échappent plus à la mise en place de projet Big Data. 

Toute infrastructure doit être repensée pour casser les silos, encourager la collaboration entre les équipes et utiliser des processus adaptables et flexibles. Pourtant, encore trop peu de collectivités appréhendent correctement cette gestion des données. Voici les 3 étapes à suivre pour relever ce défi et passer à un programme de gouvernance du Big Data :
1. Cataloguer les données
Chaque initiative de gouvernance des données repose sur la visibilité des données. Il est important de savoir où elles se trouvent, d'où elles proviennent, comment elles sont utilisées et qui les utilise. Mais assurer cette visibilité peut représenter un défi majeur. 
C'est pourquoi il est essentiel de cataloguer les données pour éviter tout problème. De fait, les meilleurs catalogues de données s'appuient sur les métadonnées pour obtenir des informations cruciales sur les processus, les personnes et les plateformes concernés par ces données.
2. Placer la collaboration au cœur de vos stratégies 
La gouvernance de données peut se voir comme une analogie d’un sport d'équipe puisque la collaboration en est l’un des principaux facteur de réussite. Impliquer les utilisateurs métiers est d’autant plus crucial si l’on veut développer des stratégies fonctionnant à l'échelle de l'entreprise. 
Le plus important est que tout le monde soit sur la même longueur d'onde. Un outil de collaboration doit donc être mis en place pour rassembler les flux de travail, les stratégies, les définitions et les règles dans le but de créer « source de vérité unique » sur la valeur, la fiabilité et la traçabilité. Ainsi, l'impact des décisions sur la stratégie est plus visible.
3. Automatiser la gouvernance de données grâce à l'intelligence artificielle
La mise en place d'un programme de gouvernance de données basé sur le big data soulève un autre problème d'importance : faire face à un volume de données en constante augmentation. 
Le machine learning aide désormais à automatiser de nombreuses fonctions nécessaires à la découverte d’éléments de données critiques, à la qualité, à la vérification basée sur des règlements et au reporting. Ils peuvent également aider à améliorer la productivité en fournissant aux utilisateurs des recommandations intelligentes.
Ainsi, grâce à une meilleure gestion de donnée et à l’ajout de numérique dans le quotidien, les collectivités gagneront un temps considérable dans leurs tâches quotidiennes et seront moins frileuses aux initiatives de gouvernance de données. 

Par Isabelle Yon, Responsable du secteur public, Informatica

Vidéos associées

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×