9 min
9 min

Yann Algan : “La révolution numérique doit être politique, sociale, éthique, managériale !”

Pour le doyen de l’École des affaires publiques de Sciences Po Paris, l’approche technologique est insuffisante pour penser l’État plate-forme du XXIe siècle. L’organisation centralisée de notre fonction publique a jusqu’à maintenant été antinomique au numérique, juge l'universitaire Yann Algan. "La solution à tout problème consiste trop souvent à rajouter une fonction hiérarchique de plus alors que les plates-formes permettent de mettre en correspondance de façon transverse des compétences dive...

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×