2 min
2 min

Une partie de l’intersyndicale de la fonction publique claque la porte de la première réunion post-confinement

Cinq des 9 syndicats de la fonction publique ont jugé “inacceptable” que soit abordée la suppression des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) sans d’abord “tirer les enseignements” de la crise sanitaire.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×