1 min
1 min

Un sévère tour de vis lors de la prochaine loi de finances

Privé du levier fiscal qui a beaucoup servi en 2012, Emmanuel Macron n’a pas d’autre choix que de s’attaquer à la dépense publique.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×