Intériale

2 min

Un Manager Alchimiste

C’est avec Nathalie Tournyol du Clos, directrice adjointe des ressources humaines du ministère des Armées, que nous avons ouvert la deuxième édition de nos petits déjeuners consacrés au bien-être au travail.

Partager

À l’appui de ses expériences au sein de plusieurs ministères, notre invitée est revenue sur l’indispensable alchimie que tout manager doit créer afin de favoriser le bien-être de ses équipes. Grâce à son référencement au sein de plusieurs ministères, Intériale dispose d’une large vision de ces thématiques. Les données de nos baromètres « santé » mettent en effet en évidence un fort attachement au service public des agents du ministère de l’Intérieur, qui se déclarent satisfaits d’exercer une mission de service public pour 84 % d’entre eux. Dans le même temps, à peine la moitié (49 %) s’estiment suffisamment reconnus dans leur travail par leur encadrement ; et lorsqu’ils sont confrontés à des situations de stress au travail, ils sont deux tiers à se tourner vers leurs amis ou leur famille alors que seulement 39 % d’entre eux cherchent du soutien auprès de leur entourage professionnel. De nombreux participants ont insisté sur le rôle de la médecine de prévention et son importance dans la fidélisation des agents et la qualité de vie au travail. Les participants ont été nombreux à constater cet écart dans leur service ou leur ministère respectif, relevant la dissonance cognitive perçue par les agents lorsque sont associées une gestion des ressources humaines inadaptée et une happy culture du management reposant sur ce que les agents perçoivent comme des gadgets. Plusieurs dispositifs visant à instaurer une relation hiérarchique adaptée ont aussi été présentés. Ils ont pour point commun le rôle incontournable du responsable hiérarchique qui, par sa mission et les moyens qui lui sont dévolus, doit apporter de la sérénité et réussir à établir un lien de confiance avec son équipe. Cela nécessite des ­formations déjà mises en œuvre et un accompagnement.

C’est à ce niveau qu’Intériale intervient en apportant les données de ses baromètres « santé » et en valorisant les actions des ministères par des initiatives telles que les petits déjeuners du bien-être au travail. Leur tenue est un moyen de partager davantage et constitue une source d’ouverture. Reste sans doute à imaginer un moyen de partager davantage les expériences pour favoriser l’essaimage et mettre en perspective une politique qui reste encore très cloisonnée entre
les ministères et parfois même au sein de chacun d’eux.

Gilles Bachelier, président de la mutuelle Intériale

Articles associés

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×