2 min
2 min

Près d’un maire sur 2 estime avoir été mal associé à la gestion de la crise sanitaire

48 % des maires estiment avoir été mal associés à la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire, selon une enquête du Cevipof de Sciences Po conduite avec l’Association des maires de France (AMF). C’est le manque de directives claires et cohérentes de la part de l’État qui est avant tout pointé du doigt par les édiles. 

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×