3 min
3 min

Pouvoir de sanction : le gendarme des télécoms riposte face à Orange

Alors que le premier opérateur de télécommunications de France a déposé, la semaine dernière, un recours devant le Conseil d’État contre le pouvoir de sanction de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arep), le gendarme des télécoms riposte et défend son modèle de régulation.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×