3 min
3 min

Pouvoir de dérogation aux normes : le gouvernement veut passer à la vitesse supérieure

Devant les députés, mardi 29 octobre, le secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, a indiqué que ces dispositifs expérimentals accordés fin 2017 à certains préfets et directeurs généraux d'agences régionales de santé (ARS) s’étaient “avérés utiles” et que le Premier ministre envisageait en 2020 “de passer à une étape supplémentaire à la fois sur les matières et sur les territoires géographiques”. 

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×