1 min
1 min

Pour son nouveau mandat, le Président Erdogan va bénéficier de sa réforme constitutionnelle

Le chef de l’État turc, Recep Tayyip Erdogan, triomphait, lundi 25 juin, après avoir remporté dès le premier tour un nouveau mandat aux pouvoirs renforcés par une réforme constitutionnelle. Celle-ci prévoit notamment le transfert de tous les pouvoirs exécutifs au Président, avec la suppression du poste de Premier ministre.
 

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×