3 min
3 min

Polémique autour de la flambée des prix des documents biométriques en Algérie

Le gouvernement vient d’élaborer un projet de loi de finances complémentaire qui prévoit une augmentation conséquente des droits de timbres sur les principaux documents biométriques comme le passeport, la carte d’identité et le permis de conduire. Le Premier ministre justifie cette décision par les coûts additionnels engendrés par la confection et la sécurisation des pièces en question.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×