2 min
2 min

Plan d’urgence pour les collectivités : les députés donnent un peu plus de souplesse aux départements

À l’occasion de l’examen du troisième projet de loi de finances rectificative pour 2020, la commission des finances de l’Assemblée nationale a adopté des amendements (issus de plusieurs bords politiques) visant à allonger d’une année la période de remboursement des avances de droits de mutation à titre onéreux (DMTO) dont peuvent bénéficier les départements en raison des pertes financières dues à la crise. 

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×