1 min
1 min

Pékin affirme ne s’être jamais livré au cyberespionnage aux États-Unis

Washington a annoncé, lundi 10 février, l’inculpation de 4 agents chinois pour le piratage de données personnelles de l’agence de crédit Equifax, qui avait touché près d’un Américain sur deux en 2017.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×