3 min
3 min

Olivier Rouquan : “Le manque d’expérience des députés risque d’affaiblir l’Assemblée”

Du fait du peu d’expérience des candidats de La République en marche, en bonne posture pour remporter les élections législatives, “la technocratie et la machine gouvernementale pourraient encore plus dominer l’Assemblée nationale”, analyse le politologue Olivier Rouquan. L’apprentissage des nouveaux parlementaires “va prendre du temps” et pourrait occasionner des “couacs organisationnels”, ajoute-t-il. 

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×