3 min
3 min

Niveau d’endettement alarmant des entreprises publiques en Algérie

Le Premier ministre algérien avait envisagé, il y a un an, de privatiser les sociétés les plus déficitaires, mais son plan avait été rejeté par la Présidence. L’endettement a atteint l’équivalent de 7 milliards d’euros.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×