4 min
4 min

Limogé par décret en Conseil des ministres, un directeur gagne son bras de fer contre l’État

Le Conseil d’État vient d’annuler un décret présidentiel mettant fin aux fonctions de Richard Decottignies en tant que directeur de l’Établissement national des invalides de la Marine (Enim). L’institution a également condamné l’État à verser au principal intéressé la somme de 3 000 euros.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×