2 min
2 min

Les régions appellent l’État à revoir “les faiblesses criantes” de sa réforme de l’apprentissage

L’apprentissage relève, depuis le 1er janvier, des branches professionnelles et constitue un point de friction récurrent entre le gouvernement et les collectivités, qui craignent la disparition de 700 centres de formation d’apprentis (CFA) sur les 1 200 existants.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×