3 min
3 min

“Les acteurs de santé doivent appréhender des nouvelle dynamiques concurrentielles et coopératives”

Enseignants-chercheurs à l’École des hautes études en santé publique (EHESP), Catherine Keller et Michel Louazel observent les fortes évolutions des coopérations territoriales de santé depuis la mise en place des groupements hospitaliers de territoire. Elles ont “un aspect couteau suisse en étant pragmatiques et polymorphes” et brouillent les frontières entre public et privé. L’EHESP organise, mardi 17 octobre, un colloque “Coopération et établissements de santé”. 

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×