Orange

2 min

L’équipement au service de la transformation digitale

Le Secteur public Summit, proposé le 5 avril par Orange Business Services, a souligné toute l’importance de la formation, de l’accompagnement et des équipements pour porter la transformation des organisations.

Partager

Le « Secteur public Summit » organisé le 5 avril au palais des Congrès de Paris a été l’occasion d’appréhender la transformation digitale des organisations dans toutes ses dimensions. « La transformation numérique suppose de sensibiliser, de former et d’équiper », a souligné Nadine Foulon-Belkacémi en lançant cette matinée d’échanges et de réflexions organisée dans le cadre de l’Orange Business Summit. Pour la directrice des grands clients d’Orange, l’appropriation suppose un environnement de travail et des outils adaptés. « Il ne faut pas seulement parler de numérique aux personnels, a-t-elle poursuivi, il faut également leur donner des outils modernes, adaptés et sur lesquels ils peuvent s’appuyer en toutes circonstances. »

La première table ronde a insisté sur la place centrale des agents pour porter la transformation numérique du secteur public. Finis les silos : tous doivent œuvrer de manière simultanée et concernée. « Les ressources humaines et les systèmes d’information doivent absolument collaborer », relève Lionel Ploquin, administrateur des données à la direction générale des finances publiques (DGFIP). Une « aventure numérique », dit-il, qui suppose de constituer des équipes communes pour travailler sur les projets de transformation. « L’organisation du travail est décisive », confirme Philippe Trimborn, directeur « innovation sociale et transformation digitale » d’Orange Business Services. Aude Costa de Beauregard, cheffe du département « Performances de services publics » à la direction interministérielle de la transformation publique, estime indispensable de créer « une énergie collective » au sein des équipes, qui contribuera à réinventer le service public.

La seconde table ronde a abordé le nouvel environnement de travail de l’agent. Pour Laure Dassonville, directrice de la transformation numérique au ministère des Armées, cet environnement doit « incarner et concrétiser la transversalité et le travail collaboratif ». Une problématique « essentielle » pour doper l’efficacité de l’action publique, affirme Émilie Agnoux, directrice de l’innovation au sein de l’intercommunalité Grand Paris Sud Est Avenir. L’accompagnement des collaborateurs doit permettre une utilisation pleine et entière de l’espace de travail et des outils digitaux, prolonge Éric Blazy, directeur général d’Orange Connectivity & Workspace Services, parmi lesquels les réseaux sociaux internes. Autant de préconisations dont le secteur public doit continuer de se saisir pour porter la transformation de l’action publique.

Acteurs publics

Articles associés

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×