3 min
3 min

L’enseignement catholique demande une révision de son mode de financement par l’État

Être “un partenaire à part entière, et non une simple variable d’ajustement” du ministère de l’Éducation nationale : telle est la revendication de l’enseignement catholique, qui recommande à la Rue de Grenelle de “passer d’un pilotage par décret et circulaire à une culture du contrat”.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×