4 min
4 min

L’efficacité d’une application mobile de “tracking” dépendra de la participation du plus grand nombre

Plus les semaines passent et plus le gouvernement réfléchit au recours à une application de pistage pour suivre la transmission du coronavirus. Le Premier ministre, Édouard Philippe, a fermé la porte, la semaine dernière, à une installation forcée de l’application sur les smartphones des Français, mais ouvert celle d’un “engagement volontaire”. Pourtant, tout porte à croire qu’une telle application ne serait vraiment efficace que si elle était utilisée par...

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×