2 min
2 min

Le petit “oui” de Londres à Huawei fait tousser Washington

À la veille d’un accord commercial post-Brexit entre les États-Unis et le Royaume-Uni, la décision de Londres sur la 5G “déçoit” les autorités américaines, qui exigent des pays européens, et en particulier du Royaume-Uni, qu’ils excluent l’équipementier chinois de leurs réseaux.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×