Sncf

1 min

Le nouveau Train du climat : embarquer le plus grand nombre pour agir dans les territoires

Le chemin est étroit pour respecter ou tout au moins s’approcher de l’objectif des 2 °C de l’Accord de Paris. Si les territoires sont incontestablement un espace d’action déterminant pour anticiper et s’adapter au changement climatique, ils doivent aussi constituer un espace de réflexion, de débat et d’éducation citoyenne.

Partager

Le Train du climat, qui avait mobilisé près de 25 000 personnes en amont de la COP21, s’élancera à nouveau dans les régions de France en 2018 avec une nouvelle édition, pour contribuer à cette participation du plus grand nombre au défi climatique. La Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie seront les premières régions visitées en octobre et novembre prochains, avec un dispositif élargi qui permettra non seulement de partager les savoirs scientifiques, mais aussi de pointer les enjeux climatiques territoriaux, d’expliquer l’action publique déjà engagée et de donner à voir les solutions locales.

Cette nouvelle édition du Train du climat se déploiera avec un dispositif événementiel innovant et inédit qui s’étendra de la gare à la ville, avec le soutien des conseils régionaux et la participation active des villes-étapes et des réseaux locaux.

Désormais, le TER spécialement aménagé par SNCF pour y accueillir une exposition sur les savoirs scientifiques et ouvert en avant-première à la gare de l’Est en décembre 2017, sera présenté en alternance avec un train virtuel conçu par l’entreprise du numérique GFI. Stationné sur le parvis de la gare, au cœur des flux de passagers, ce train virtuel permettra de démultiplier la présentation de l’exposition du Train du climat, tout en préservant ce qui fait son ADN : des visiteurs accompagnés tout au long de l’exposition par les scientifiques du collectif « Les Messagers du climat ». Après la « phase d’embarquement », une « phase d’appropriation des problématiques et solutions territoriales » sera proposée au cœur de la ville avec le Village du Train du climat. Au programme, le Parcours des solutions pour s’évaluer, « regarder la situation de sa fenêtre », savoir comment agir, et les Conférences participatives pour ­comprendre, dialoguer et débattre.

Savoir s’orienter dans un environnement de plus en plus incertain devient essentiel. Le Train du climat nous y invite et tout le monde est concerné. Le Train du climat partira-t-il sans vous ?
 

Caroline Alazard,
déléguée générale du Train du climat

Articles associés

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×