2 min
2 min

Le ministère de la Transformation publique veut remettre la pression sur le suivi des réformes

Le nouveau ministère de la Transformation et de la Fonction publiques se veut un ministère “du bilan et de l’accélération, au niveau interministériel, de la mise en œuvre des réformes”. Objectif : une “culture du résultat autour de l’action publique” avec une place conséquente donnée à l’évaluation, donc. 

La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin

Partager cet article

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×