3 min
3 min

Le Kenya passe à l’e-foncier

Le projet, testé dans la capitale, Nairobi, a été développé par le gouvernement afin de lutter contre les problèmes d’expropriation et de fraude dans les registres du cadastre. Plusieurs affaires impliquant de hauts fonctionnaires kenyans, dont un ancien chef de l’État, ont fait scandale ces dernières années.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×