3 min
3 min

Le gouvernement tunisien envisage de privatiser des entreprises publiques

Cette démarche est contestée par le principal syndicat du pays, l’UGTT, qui dénonce le “bradage” du secteur public et demande la démission de l’exécutif, accusé d’être aux ordres du FMI. Le Premier ministre tunisien a récemment déclaré que la situation des finances publiques était “de plus en plus insupportable”

 

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×