2 min
2 min

Le gouvernement signe les premiers accords régionaux sur les petites lignes de trains

Ces protocoles d’accord visent à “tracer les perspectives d’avenir pour ces petites lignes qui finalement n’ont de petites que le nom”, selon le gouvernement. L’exécutif entend établir un “plan d’action concerté” pour les 9 137 kilomètres de lignes secondaires, majoritairement en piètre état. La remise en état des petites lignes est estimée à 7 milliards d’euros.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×