3 min
3 min

Le bouleversement des élections municipales validé par le Conseil constitutionnel

"Le report du second tour des élections municipales ne méconnaît ni le droit de suffrage, ni le principe de sincérité du scrutin, ni celui d’égalité devant le suffrage", juge la Rue Montpensier dans une décision publiée mercredi 17 juin. Les Sages y déclarent conformes à la Constitution la modification du calendrier du scrutin décidée par l’exécutif en raison de l’épidémie de COVID-19. 

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×