2 min
2 min

L’administration priée de “verdir” les logiciels qu’elle commande

Le projet de loi “antigaspillage” adopté mardi 21 janvier par l’Assemblée nationale impose aux acteurs publics de privilégier l’écoconception des logiciels qu’ils acquièrent ou font développer.   

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×