3 min
3 min

La stratégie numérique du gouvernement critiquée au Maroc

La Cour des comptes marocaine pointe des retards importants dans la digitalisation de l’administration et la mise en place de la politique de l’open data. Elle estime que les services publics en ligne sont encore peu nombreux et manquent d’efficacité.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×