2 min
2 min

La haute autorité pour la transparence critique vivement le projet de loi Moralisation

Le projet de loi de moralisation porté par le gouvernement a été "écrit dans l'urgence et ressemble à une loi d'ajustement", a dénoncé le président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, Jean-Louis Nadal, qui regrette le manque de coordination des différents acteurs intervenant en la matière.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×