4 min
4 min

La gestion de l’affectation des fonctionnaires de l’État critiquée par la Cour des comptes

Dans un rapport publié le 11 juillet, la juridiction financière estime que les affectations et mobilités des fonctionnaires de l’État “ne permettent pas de répondre aux besoins des services de l’État”. La place “trop importante” laissée à l’ancienneté et au classement dans les choix d’affectation est notamment pointée du doigt par la Rue Cambon, qui appelle à la mise en place d’une gestion “plus active” des ressources humaines. 

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×