4 min
4 min

La fin des grands corps, un deuxième choc pour la haute fonction publique et beaucoup d’ambiguïtés

En annonçant la suppression de l'ENA et des grands corps, le président de la République secoue la haute administration. L'imprécision des annonces ne masque pas l'ampleur du chantier confié à un juriste chargé d'imaginer une nouvelle architecture. La bataille promet d'être homérique et la traditionnelle unité des grands corps sera mise à rude épreuve.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×