5 min
5 min

La féminisation du numérique de l’État passe par les “profils atypiques”

En 2022, les femmes devront représenter 50 % des “profils atypiques” recrutés par la direction interministérielle du numérique (Dinum), notamment via son programme des “Entrepreneurs d’intérêt général”. Au sein de l’État comme dans le secteur privé, la part des femmes dans les métiers du numérique avoisine les 30 %.

Partager cet article

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×