6 min
6 min

Jacques Rapoport : “Le recours élargi à l’arbitrage de Matignon tend à exacerber les différends”

Inciter les ministres à résoudre les problèmes posés par le dialogue direct et la coopération – comme le demande une circulaire du Premier ministre publiée le 25 mai – constitue une méthode constructrice de cohésion et de responsabilité préférable aux traditionnels arbitrages de Matignon, analyse l’ancien président de SNCF Réseau.

Prolongez

votre lecture !

Profiter gratuitement des articles du jour

Profitez d'un accès illimité à tous nos articles

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×