5 min
5 min

Humain augmenté, patrouilleur cyber et enquêtes olfactives : la gendarmerie joue la carte de l’innovation de rupture

Le conseil scientifique de la gendarmerie nationale, qui s’est réuni le 31 janvier, a présenté 12 projets d’innovation “de rupture” en cours d’expérimentation. Le directeur général de l’institution, le général Richard Lizurey, souligne l’importance grandissante de la science et des scientifiques au sein de l’institution.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×