Club Performance publique

Partager

Le BCG est un cabinet international de conseil en management et le leader mondial du conseil en stratégie d'entreprise. Nous travaillons avec des clients de tous les secteurs partout dans le monde pour identifier ensemble les meilleures opportunités, les aider à affronter leurs défis et faire évoluer leurs activités. A travers une approche personnalisée, nous leur apportons notre vision de la dynamique des entreprises et des marchés ainsi que notre expertise à chaque niveau de leur organisation. Nous leur garantissons ainsi un avantage concurrentiel durable, des organisations plus performantes et des résultats pérennes. Fondé en 1963, le BCG est une entreprise privée présente dans 46 pays avec 82 bureaux. 

2 min

Hausse spectaculaire des attentes des agents vis-à-vis des directions des ressources humaines

La gestion des ressources humaines demeure insatisfaisante pour près de 75 % des agents publics en 2018.

Formation, recrutement, parcours de carrière… les problématiques « RH » sont au cœur de la transformation de nos administrations. Pourtant, 3 agents publics sur 4 se montrent insatisfaits de la gestion RH de leur organisation. Ce chiffre, à la fois alarmant et en nette augmentation (+ 33 points par rapport à 2017), correspond à un écart grandissant entre deux dimensions : d’une part la qualité perçue des politiques RH, d’autre part les attentes des agents vis-à-vis de celles-ci. En moyenne, seuls 14 % des agents jugent la qualité des dispositifs RH adéquate ! Ces chiffres ressortent des analyses de la seconde édition du Baromètre des ressources humaines du secteur public Acteurs publics/Boston Consulting Group.

Une bonne nouvelle cependant : en 2018, 60 % des 31 leviers RH analysés sont jugés importants par les agents, une nette évolution par rapport aux résultats 2017, où aucun levier n’était jugé comme tel. Cette prise de conscience est clé pour pouvoir mobiliser les réseaux RH, les positionner comme des partenaires incontournables des responsables et des agents pour les évolutions de missions, d’organisation ou d’outils de travail.

Autre point positif, les premières actions, les échanges à l’occasion des annonces du gouvernement sur des évolutions du statut, ou encore les perspectives de transformation d’organisations et de processus de travail qui concernent des centaines d’organisations commencent à porter leurs fruits : 74 % des agents considèrent comme important le fait de s'assurer que leur organisation soit actrice de sa propre transformation dans le cadre d’Action publique 2022. Une prise de conscience encourageante qui permet de rappeler que le soutien des réformes en cours ne pourra faire l’économie de politiques RH adaptées aux défis que traverse le secteur public.

Bien sûr, au-delà des sujets de positionnement des RH, il est indispensable d’apporter des solutions sur des sujets identifiés comme clés. Ainsi, si l’« anticipation des besoins en emplois », les « parcours et expériences de carrière », l’« accompagnement RH des mutations » et l’« accompagnement des agents en difficulté » apparaissent prioritaires aux yeux des agents, le manque de réponses adaptées de la part des dirigeants place ces leviers parmi ceux dont la qualité est jugée la moins bonne. Des actions très concrètes doivent permettre de proposer des solutions, voire d’anticiper les besoins afin de décupler l’engagement des agents publics.

Au total, tous les résultats confirment l’importance d’articuler réforme de l’action publique et repositionnement de l’accompagnement RH.

 

Agnès Audier, senior advisor au Boston Consulting Group

 

Télécharger l'étude complète du baromètre des ressources humaines du secteur public Acteurs publics/ BCG.

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×